Les intermédiaires du trading critiquent MIF 2 mais en tirent profit

le 06/05/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'industrie réunie fin avril au TradeTech de Paris a convenu que la réglementation européenne ne parvenait pas à faire la transparence sur les marchés.

Les intermédiaires du trading critiquent MIF 2 mais en tirent profit
Les échanges d’instruments financiers n’ont pas connu davantage de transparence, malgré la mise en place de MIF 2 en janvier 2018.
(Crédit Deutsche Bank.)
Les participants au salon TradeTech de Paris ont globalement convenu que MIF 2 n’était pas parvenue à transférer les échanges d’instruments financiers vers des marchés transparents. C’était pourtant le motif principal de la réglementation européenne entrée en vigueur en 2018. Les représentants de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi