La clause Corbyn fait son apparition chez les émetteurs britanniques

le 16/04/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Thames Water a inclus dans ses derniers placements privés une clause de remboursement anticipé en cas de renationalisation.

Il faudra l’appeler la «clause Corbyn». La perspective d’une arrivée au pouvoir du parti travailliste de Jeremy Corbyn, favorable à la renationalisation de certaines industries, inquiète au moins autant les milieux d’affaires britanniques que celle d’un Brexit. Au point que Thames Water, le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi