Le Nasdaq s’aligne sur l’offre d’Euronext pour la Bourse d’Oslo

le 04/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Bâtiment de l’Oslo Børs à Oslo.
(Photo Stein Henningsen.)

L’opérateur boursier américain a relevé lundi son offre d’achat sur Oslo Bors, de 152 à 158 couronnes norvégiennes par action, en numéraire, s’alignant ainsi sur la surenchère formulée le 11 février par Euronext, le gestionnaire des Bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin. Nasdaq va plus loin, en proposant le paiement d’un intérêt annuel de 6% sur le prix de l’offre majorée, « jusqu’à ce que les conditions de celles-ci soient remplies ou retirées. »

Cette nouvelle offre valorise la Bourse d’Oslo 6,8 milliards de couronnes (696,2 millions d’euros).

« Très déterminé » à racheter l’opérateur boursier norvégien, Nasdaq a également abaissé le seuil d’acceptabilité de son offre, à l’obtention de deux tiers des titres au moins, contre plus de 90% auparavant. Il assure que plus du tiers des actionnaires de la Bourse d’Oslo ont réaffirmé leur soutien à son offre.

Le conseil d’administration d’Oslo Bors a reconnu lundi que les deux dernières offres de Nasdaq et d’Euronext étaient équivalentes « d’un point de vue purement financier. » Mais il continue de préférer de préférer celle de Nasdaq, sur « le plan industriel et stratégique. »

Euronext, de son côté, reste d’avis que c’est lui qui représente le « partenaire industriel le plus intéressant pour Oslo Bors, d'un point de vue stratégique ». L’opérateur paneuropéen répète qu’il s’est déjà assuré l’obtention de « la majorité » du capital de la Bourse norvégienne, et qu’il finalisera son rachat dès que les autorités réglementaires auront donné leur feu vert à l’opération.

Sur le même sujet

A lire aussi