ALD déçoit les promesses de son entrée en Bourse

le 08/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le loueur abandonne une partie de ses objectifs 2019, pénalisé par la chute des valeurs à la revente. L’action est bien en dessous de son prix d'introduction.

La Société Générale n’est pas la seule à devoir réviser ses ambitions à la baisse (lire par ailleurs). Sa filiale à 79,8% de location longue durée, ALD Automotive, a également indiqué jeudi au marché qu’elle ne parviendrait pas à tenir certains des objectifs financiers 2016-2019 communiqués lors...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi