La Bourse d’Oslo place son destin entre les mains des autorités

le 31/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le succès de la contre-OPA du Nasdaq dépend du retrait volontaire de l’offre d’Euronext ou d’un veto des autorités norvégiennes à sa prise de contrôle.

Le Nasdaq veut asseoir sa domination sur les marchés de capitaux en Scandinavie. Déjà présent au Danemark, en Islande, en Suède et en Finlande, l’opérateur boursier américain a annoncé hier une offre sur la Bourse d’Oslo, avec le soutien unanime du conseil d’administration de sa cible. L’offre du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi