MIF 2 pousse à la transparence mondiale sur la recherche

le 13/12/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Plus de la moitié des sociétés du buy-side ont mis en place une politique mondiale en matière de séparation des frais de recherche et d'exécution.

L’introduction de MIF 2 en janvier 2018 a eu des conséquences au niveau mondial. C’est en effet ce qui ressort d’une étude publiée par le réseau de trading institutionnel Liquidnet en collaboration avec la société Plato Partnership. Tous deux ont interrogé plus de 60 acteurs de marché, y compris...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi