L’agenda réglementaire risque de perturber le marché primaire de la titrisation

le 07/11/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les nouvelles règles européennes entrent en vigueur au 1er janvier 2019, ce qui pourrait ralentir l’activité en début d’année.

La finance structurée européenne est en ligne pour reproduire voire dépasser ses volumes de l’an dernier, à 78 milliards d’euros à la mi-octobre contre 80 milliards sur l’ensemble de 2017 hors Royaume-Uni, et 84 milliards d’euros depuis le début de l’année contre 93 milliards en 2017 avec le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi