La lutte redouble sur la compensation des dérivés de taux

le 22/10/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En montant à plus de 80% du capital de LCH, le LSE parie sur la résilience de sa chambre face au Brexit et à l’offensive de charme d’Eurex sur les dérivés de taux.

Au-delà de la bataille réglementaire en cours, les acteurs de la compensation s’activent en Europe à l’approche du Brexit. Le London Stock Exchange (LSE) a annoncé vendredi, en parallèle de résultats légèrement décevants pour le troisième trimestre, avoir conclu un accord pour acquérir 15,1% du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi