L’inquiétude monte sur le sort des dérivés en cas de Brexit dur

le 10/10/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les conséquences pourraient être sévères sur la stabilité financière, selon le FMI et la BoE. Bruxelles devrait faire des annonces après le Conseil des 17 et 18 octobre.

Les drapeaux européen et britannique à la Commission européenne à Bruxelles.
La Commission européenne continue à analyser les risques possibles liés au Brexit.
(© UE CE Lukasz Kobus)
De plus en plus de voix s’élèvent pour demander à la Commission européenne de faire le nécessaire afin de limiter les risques sur la stabilité financière en cas de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne sans accord (hard Brexit). Le Fonds monétaire international (FMI) estime dans son Rapport...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi