Le commerce des matières premières se met à l’heure de la blockchain

le 20/09/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Quinze grands groupes, dont plusieurs banques françaises, ont lancé Komgo, une société dont l’objectif sera de digitaliser les processus de financement.

Le commerce de matières premières pourra bientôt s’appuyer sur la technologie blockchain. Quinze grands groupes internationaux, dont plusieurs banques françaises, ont annoncé la création de Komgo, une société dont l’objectif sera de digitaliser les processus de financement au moyen d’une plate...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi