La SEC veut plus de transparence pour les «dark pools»

le 20/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La décision du régulateur américain fait suite à plusieurs affaires liées à l’opacité de ces plates-formes. La SEC s’intéresserait également aux fournisseurs d’indices.

La Securities and Exchange Commission (SEC), le régulateur des marchés boursiers outre-Atlantique, a décidé d’imposer de nouvelles exigences de transparences aux «dark pools». Les nouvelles règles, proposées dès 2015, ont finalement été approuvées à l’unanimité mercredi. Sans aller jusqu’à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi