Les M&A très concurrentielles affaiblissent l’acquéreur final

le 20/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A long terme, le cours de Bourse du perdant des enchères d'une fusion-acquisition dépasse de 24 à 37% celui de l’acquéreur final, d’après la Review of Financial Studies.

Avec un premier semestre record, avec 2.500 milliards de dollars de transactions annoncées selon Thomson Reuters, le marché pour les fusions-acquisitions se porte bien, particulièrement aux Etats-Unis. Pour autant, le gagnant des enchères ne sera pas nécessairement le plus chanceux, selon la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi