KKR surfe sur la réforme fiscale américaine

le 04/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le fonds de private equity va troquer sa structure juridique de «partnership» pour celle de société à responsabilité limitée afin d’attirer les investisseurs.

Les effets de la réforme fiscale américaine s’amplifient. Alors que des entreprises comme Apple ont décidé de rapatrier leur trésorerie détenue à l’étranger, ou d'augmenter les salaires comme la banque Wells Fargo, KKR tire à son tour parti de la baisse du taux d’impôt sur les sociétés. La firme...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi