Le marché attend un verdict sur les pas de cotation des «internalisateurs systématiques»

le 17/04/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'Esma a proposé le 26 mars une mise à jour de la réglementation MIF 2 pour étendre partiellement le régime commun aux SI, pour l’instant exemptés.

L’autorité européenne des marchés (Esma) a proposé une mise à jour de la norme technique RTS 1 liée à MIF 2 en vue d’étendre partiellement le nouveau régime de «pas de cotation» (écart minimum entre deux prix possibles, ou «tick-size») des plates-formes de négociation d’actions aux ...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi