KPMG ne pourra plus auditer les institutions publiques sud-africaines

le 17/04/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

A la suite du scandale lié à la famille Gupta, à l'origine de la démission du président Jacob Zuma, le gouvernement sud-africain interdit à KPMG tout audit d'institutions publiques. Tous les contrats en cours ont été rompus. KPMG était l'auditeur de plusieurs sociétés du groupe de la famille...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi