Le FMI suggère à l’Europe la création d’un fonds anticrise

le 27/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Avec une contribution annuelle de chaque pays de la zone euro, représentant 0,35% du PIB, il serait possible de réduire de moitié l’impact d’une crise économique.

Eviter l’épisode des années 2011-2013, quand l’ensemble des pays européens ont mené des politiques restrictives non coordonnées, qui ont fait replonger la zone euro dans la récession. Tel est l’objectif du FMI, qui, par la voix de sa directrice générale, Christine Lagarde, a présenté ce lundi une...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi