Akzo Nobel cède sa chimie fine à Carlyle pour 10,1 milliards de dollars

le 27/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Akzo Nobel cède sa chimie fine à Carlyle pour 10,1 milliards de dollars

Le fabricant néerlandais de peinture Akzo Nobel a annoncé aujourd’hui la vente de son activité de chimie fine au fonds d'investissement américain Carlyle pour une valeur d'entreprise de 10,1 milliards d'euros, dette comprise. La cession de la division devrait générer un produit net de 7,5 milliards d'euros, a indiqué Akzo Nobel, qui a reçu l'aval des actionnaires pour cette transaction en novembre. Le groupe a précisé qu'il distribuerait la majeure partie du produit de cette cession à ses actionnaires. Selon les analystes de Bernstein, ces derniers devraient recevoir 6 milliards d’euros. Un analyste de KBC a calculé que le prix de vente représentait un ratio de 9,8 fois le bénéfice brut, un peu plus élevé qu’attendu.

Après avoir rejeté l'an dernier l'offre d'achat soumise par son rival américain PPG Industries (PPG), Akzo Nobel avait annoncé qu'il se séparerait de son activité de chimie de spécialité, par le biais d'une cession ou d'une scission, afin de se concentrer sur les peintures et revêtements. La chimie fine représente un tiers de ses bénéfices et de son chiffre d’affaires. Cette vente devrait permettre au groupe néerlandais d'apaiser les tensions avec les actionnaires mécontents du rejet de l'offre de PPG, notamment le fonds activiste Elliott.

Le titre d’Akzo Nobel a pris jusqu’à 5,7% à 79,34 euros à la Bourse d’Amsterdam, sa plus forte hausse en presque un an.

Sur le même sujet

A lire aussi