Les synergies de TP Icap ne font pas oublier les défis du courtage interbancaire

le 14/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En avance sur ses économies de coûts, le premier courtier interbancaire mondial mise sur le retour de la volatilité pour redresser son bénéfice.

Etre en avance sur ses objectifs de synergies n’a pas été suffisant pour le premier courtier interbancaire mondial, TP Icap. L’ex-Tullett Prebon, qui a fusionné avec Icap fin 2016, a réalisé 27 millions de livres (30 millions d’euros) d’économies de coûts l’année dernière, contre une cible...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi