L’Italie ferait appel au private equity pour restructurer des créances douteuses

le 13/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La «bad bank» italienne qui a repris environ 18 milliards d’euros de créances douteuses de Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca avant leur vente à Intesa Sanpaolo, SGA, cherche des partenaires dans le private equity pour l’aider à restructurer des firmes qui lui doivent environ 9 milliards d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi