L’Allemagne met sa hiérarchie des créanciers bancaires au diapason européen

le 28/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Berlin propose de créer des dettes seniors préférées et non préférées, le stock de dettes seniors existant reste subordonné.

Les Allemands avaient été pionniers, en 2015, en introduisant par voie législative une subordination des obligations bancaires seniors pour répondre aux exigences des régulateurs en termes de titres éligibles à un renflouement (bail-in). Las, la Commission européenne et la BCE se sont depuis...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi