Tikehau prend position dans le venture capital

le 18/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe de gestion d’actifs et d’investissement a fait l’acquisition de 25% du capital de Ring Capital, spécialiste des entreprises technologiques.

Tikehau prend position dans le venture capital
Tikehau dit se positionner entre le capital-risque et le capital-développement pour accompagner les entreprises dans leur 2e phase de croissance.

L’empreinte de Tikehau Capital dans l’univers du capital-investissement continue à s’élargir. Après avoir pris en mai une participation de 7,6% au sein d’Eurazeo pour s’exposer aux LBO majoritaires, le groupe de gestion d’actifs et d’investissement annonce ce jeudi l’acquisition de 25% de la société de capital-investissement Ring Capital. Spécialiste des entreprises technologiques et numériques françaises, la jeune structure reçoit aussi de Tikehau des fonds à investir pour nourrir son premier fonds de 140 millions d’euros, qui a aussi enregistré des tickets de la part d’AG2R La Mondiale, de Bpifrance, de la Bred et de Danone.

«Nous nous positionnons entre le capital-risque et le capital-développement pour accompagner les entreprises dans leur deuxième phase de croissance», explique à L’Agefi Nicolas Celier, cofondateur avec Geoffroy Bragadir de Ring Capital. Souvent les dirigeants ont besoin de lever des fonds pour développer leur société, voire réaliser une partie de leur patrimoine ou permettre la sortie d’un associé historique, mais ils hésitent car ils ne souhaitent pas abandonner le contrôle. Nous leur apportons des financements en minoritaire ainsi qu’une expertise opérationnelle et technologique et l’accès à l’écosystème d’entrepreneurs qui investissent dans notre fonds.»

Outre des grands institutionnels, le premier véhicule de Ring Capital peut en effet compter sur les apports d’environ 75 personnes physiques ayant réussi dans le monde de la tech. Ring Capital, qui pourrait aussi s’associer à des fonds LBO majoritaires pour apporter son expertise dans certains dossiers, devrait bientôt dévoiler son premier investissement, réalisé dans une société spécialiste des technologies marketing générant environ 20 millions d’euros de chiffre d’affaires. Les tickets de Ring Capital varieront de 1 à 15 millions d’euros.

«Ce partenariat avec une société de gestion nouvellement créée est une première pour nous et nous permet de nous positionner dans l’univers du venture capital», souligne de son côté Antoine Flamarion, cofondateur de Tikehau. Totalisant 2,3 milliards d’euros à fin septembre, soit 18% des actifs sous gestion du groupe désormais coté, le pôle de private equity de Tikehau est lui principalement tourné vers les LBO minoritaires. «Nous travaillons actuellement à une nouvelle initiative dans l’énergie au sein de ce pôle», confie Antoine Flamarion. Tikehau est également impliqué sur la classe d’actifs via son expertise de dette privée, qui totalise 5,5 milliards d’euros d’actifs sous gestion.

Sur le même sujet

A lire aussi