Le gouvernement promet de mieux préparer les mesures fiscales

le 14/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'invalidation de la taxe à 3% sur les dividendes, pour un coût de près de dix milliards d'euros, ne résulte pas de défaillances majeures mais d'un «concours de circonstances extraordinaires» combiné à des faiblesses administratives et institutionnelles, selon un rapport de l'Inspection générale...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi