Le fonds d’Abu Dhabi accroît ses paris sur la France

le 09/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le fonds d’Abu Dhabi accroît ses paris sur la France

A l’occasion de la visite du président Emmanuel Macron à Abu Dhabi, le fonds souverain du pays, Mubadala, a annoncé qu’il donnerait un coup d’accélérateur à ses investissements dans des entreprises françaises. Un milliard d’euros ont ainsi vocation à être déployés ces prochaines années, conjointement avec la Caisse des dépôts et Bpifrance.

Le premier volet de l'accord signé ce jeudi consiste à étendre le partenariat créé avec CDC International Capital en 2014 et qui s’est traduit par la création du Franco Emirati Fund (FEF), une joint-venture établie pour 20 ans. L’enveloppe initiale de 300 millions d’euros est aujourd’hui totalement investie, avec deux ans d’avance sur son calendrier, dans DomusVi, Vivalto, Galileo Studialis et un actif immobilier. « Mubadala reconnaît que cet accord lui a permis d’apprécier le potentiel du marché français et constitue son partenariat le plus dynamique avec une autre institution souveraine », indique Laurent Vigier, le PDG de CDC IC. FEF bénéficiera donc d’une rallonge de 500 millions d’euros, apportée à parité par les deux groupes comme la précédente, et à investir dans les cinq ans.

Cette approche sera répliquée avec Bpifrance. La banque publique et Mubadala – sans CDC IC, pour ce second volet – miseront jusqu’à 500 millions d’euros dans des entreprises innovantes de la French Tech (start-up ou plus matures), en direct ou au travers de fonds. Les deux partenaires cibleront notamment les secteurs des biotech, de la « greentech » et des technologies de la communication.

Sur le même sujet

A lire aussi