Le remboursement de la taxe sur les dividendes alourdira le déficit budgétaire de 2018

le 03/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’effet sera neutre sur le déficit de 2017, grâce à la contribution exceptionnelle payée par 318 entreprises. 70% d’entre elles seront perdantes.

Le conseil des ministres réuni ce jeudi a adopté un projet de loi de finances rectificative ayant pour seul objet d’instaurer une contribution exceptionnelle d’impôt sur les sociétés pour 2017. Celle-ci, d’un montant global de 5,4 milliards d’euros, permettra à l’Etat de financer le remboursement...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi