La BCE minimise l’effet des taux bas sur la profitabilité bancaire

le 31/10/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les effets macroéconomiques positifs compensent l’impact négatif des taux d’intérêt bas sur les profits des banques, estime un working paper publié par la BCE.

Aux banquiers soulignant l’effet négatif des taux d’intérêt très bas sur leurs résultats, ainsi que sur la macroéconomie (cette politique les empêcherait de jouer leur rôle de financement de l’économie), la BCE apporte une réponse chiffrée, basée sur l’étude des comptes des établissement...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi