BIM, la holding d’Elior, profite de la souplesse de l’Euro PP

le 12/10/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société de Robert Zolade a émis pour 85 millions d'euros d'obligations. Le cadre est plus avantageux que les prêts structurés utilisés jusqu'à présent.

L’Euro PP est de plus en plus prisé par les holdings. BIM, la société d’investissement de Robert Zolade, le co-fondateur d’Elior, a émis par placement privé son tout premier emprunt obligataire, pour un montant de 85 millions d’euros, divisé en deux tranches : l’une de 15 millions d’euros à 6 ans...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi