Les IPO parisiennes redémarrent avec Biom’Up et Adeunis

le 27/09/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le spécialiste de l’hémostase chirurgicale et celui des capteurs connectés et solutions sans fil veulent respectivement lever 33 et 8 millions d’euros.

IPO à la Bourse de Paris.
Une petite dizaine de sociétés seulement sont venues se coter à Paris depuis le début de l’année.
(Crédit Thinkstock.)

C’est reparti. Avec une petite dizaine de cotations seulement sur Euronext Paris depuis le début de l’année, et en attendant SMCP, Biom’Up et Adeunis viennent relancer les introductions en Bourse. La première sur le compartiment C, la seconde sur Euronext Growth (ex-Alternext).

Biom’Up, spécialiste de l’hémostase chirurgicale, développe Hemoblast, une poudre prête à l’emploi pour maîtriser les saignements lors des opérations chirurgicales. Ce produit, autorisé en Europe depuis fin 2016, devrait être approuvé par la FDA américaine mi-2018. Les fonds levés permettront de développer la force de vente aux Etats-Unis et en Europe. Biom’Up vise dans cinq ans une part de marché de 15% aux Etats-Unis et en Europe, soit 180 millions d’euros de chiffre d’affaires. Hemoblast serait vendu entre 190 et 250 dollars, offrant un meilleur rapport efficacité-prix par rapport aux produits de la concurrence.

Adeunis conçoit et fabrique des capteurs connectés et des solutions sans fil «clé en main». Présent initialement dans les modules radio (19% de son chiffre d’affaires), la société s’est développée dans la communication sans fil en local, notamment pour l’arbitrage sportif et dans l’industrie (46% de ses ventes), et dans la communication à distance (réseaux IoT) notamment pour l’efficacité énergétique des bâtiments et l’optimisation des process industriels (35% du chiffre d’affaires). L’IPO lui permettra d’accélérer sa croissance en France et à l’international.

Les deux sociétés ne prévoient pas de placement, mais uniquement une augmentation de capital. De 33 millions d’euros pour Biom’Up et 8 millions pour Adeunis, voire 44 millions et 11 millions avec la clause d’extension et l’option de surallocation. Les actions Biom’Up seront offertes dans une fourchette indicative de 9,5 à 11,5 euros jusqu’au 9 octobre, celles d’Adeunis entre 10,11 et 12,35 euros jusqu’au 10 octobre. Soit une valorisation pre-money de 75 millions pour Biom’Up  et de 16 millions d’euros pour Adeunis.

Les actionnaires de référence garantissent déjà une partie de l’opération, à hauteur de 10 millions d’euros chez Biom’Up et de 1 million chez Adeunis. Ils ont signé des engagements de conservation particulièrement longs, de 15 mois chez Biom’Up et de 18 mois chez Adeunis. Post-IPO, le capital de Biom’Up sera détenu par Bpifrance (31%), Gimv (13%) et Lundbeck (10%), pour un flottant de 25%. Les actions d’Adeunis seront entre les mains de Capital Export (30%), TempoCap (23%) et A Plus Finance (11%) pour un flottant de 33%.

Sur le même sujet

A lire aussi