Le gouvernement américain subit un revers sur le dossier du Libor

le 20/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Trois juges d’une cour d’appel de Manhattan ont remis en cause hier la condamnation de deux ex-traders de Rabobank, Anthony Allen et Anthony Conti, accusés d’avoir manipulé le marché du Libor. Ces juges ont estimé que le ministère public américain ne pouvait pas utiliser les témoignages fournis...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi