La SEC gèle des comptes de courtiers soupçonnés de délit d’initiés

le 18/04/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La SEC a adopté le projet tant attendu de réforme des fonds monétaires. Photo Bloomberg

La Securities and Exchange Commission a déclaré vendredi avoir gelé les actifs de deux comptes de courtiers utilisés la semaine précédente lors d'un supposé délit d'initiés qui aurait rapporté plus d'un million de dollars, en lien avec l'annonce de la fusioin de Liberty Interactive et General Communication. Le régulateur américain des marchés soupçonne des traders, dont elle ne donne pas l'identité, d'avoir acheté des options d'achat via des comptes basés en Grande-Bretagne et au Liban. Liberty Interactive a annoncé le 4 avril le rachat de General Communication pour 1,12 milliard de dollars (1,05 milliard d'euros).

Sur le même sujet

A lire aussi