Les émetteurs profitent de l’effervescence du marché du Schuldschein

le 18/04/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Tarkett est la dernière entreprise en date à bénéficier de la forte demande pour les placements privés allemands, qui marginalisent l'Euro PP.

Mi-mars, en lançant un nouveau Schuldschein, ce placement privé de droit allemand à mi-chemin entre la dette obligataire et bancaire, Tarkett espérait lever 150 millions d’euros. BNP Paribas, HSBC, Raiffeisen Bank International et SG CIB, les banques chargées de l’opération, ont reçu une demande...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi