Apollo confirme le retour des méga-fonds

le 14/04/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société de gestion alternative américaine viserait 22,5 milliards de dollars pour son nouveau fonds de capital-investissement

Apollo confirme le retour des méga-fonds
(Crédit Fotolia.)

Les statistiques du capital-investissement laissaient entrevoir un très beau millésime 2017 dans les levées de fonds, dans la foulée des quatre dernières années. La tendance se confirme : la société de gestion alternative américaine Apollo Global Management a fait savoir à ses souscripteurs qu’elle visait un objectif de 22,5 milliards de dollars (21,2 milliards d’euros) pour son nouveau et neuvième fonds de private equity, indique le Wall Street Journal. Si ce montant se confirmait, Apollo Investment Fund 9 serait le véhicule le plus important depuis 2008, année de la crise financière.

Apollo avait déclaré à l’occasion de la conférence sur ses résultats en mars 2017 qu’il visait au moins 20 milliards de dollars et qu’il espérait atteindre un closing intermédiaire à un montant significatif en milieu d’année. Il estimait cet objectif atteignable dans la mesure où il s’agissait d’un fonds diversifié : des LBO aux entreprises en difficulté. Le millésime précédent, dont la collecte avait été bouclée en 2013, avait atteint 18,4 milliards.

Dans un environnement de taux d’intérêt faibles, les fonds de capital-investissement de taille importante demeurent attrayants pour les investisseurs institutionnels, même si ces derniers ont été parfois déçus par le comportement de certains d’entre eux notamment en termes de rémunérations et de frais de gestion : outre le rendement qu’ils procurent, ces «méga-fonds» sont les seuls à permettre aux grands institutionnels de placer des tickets importants et d’atteindre leurs objectifs d’allocation d’actifs dans le non-coté. Témoin de ce rôle, les 10 plus grands véhicules clos en 2016 ont représenté 26% de l’ensemble des collectes, contre 19% en 2014.

Selon le WSJ, le fonds de pension Oregon Investment Council a ainsi décidé le mois dernier de souscrire un montant de 500 millions de dollars, tandis que l’organisme qui gère les retraires des employés de la ville de New York (New York City Retirement Systems) envisage de confier 750 millions à Apollo.

Le mois dernier, c’est un autre géant du private equity qui avait défrayé la chronique : KKR annonçait la collecte de KKR Americas 12 pour 13,9 milliards de dollars, le plus gros fonds jamais levé consacré à l’Amérique du Nord. Et la tendance n’est pas près de s’arrêter. Après avoir levé entre 345 et 380 milliards de dollars à travers le monde en 2016, un record de 1.835 véhicules sont en campagne pour un montant total de 526 milliards (sachant qu’ils ne clôtureront pas tous en 2017) selon Preqin, contre 1.630 véhicules et 488 milliards début 2016.

Sur le même sujet

A lire aussi