L’enquête sur les manipulations de change pourrait être élargie

le 13/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’enquête sur les manipulations de change pourrait être élargie
(Fotolia)

Le gouvernement américain pourrait élargir l’enquête sur les manipulations de change ayant abouti l’an dernier à des plaider-coupable, selon Bloomberg. Barclays, JPMorgan Chase et Citigroup ont en effet fourni des preuves d’une nouvelle entente sur le marché des changes au comptant qui concernerait d’autres devises que celles ayant été à l’origine des procédures de 2015. Leur esprit de coopération devrait valoir aux trois banques des réductions sur le montant prévu de leurs amendes lors d’une audience de détermination des peines prévue jeudi.  

A lire aussi