Monte Paschi maintient le suspense sur son renflouement

le 06/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A la suite du rejet par les Italiens de la réforme constitutionnelle, la banque peine à convaincre les investisseurs qui devaient participer à son augmentation de capital.

Au lendemain du rejet de la réforme constitutionnelle par les Italiens et de l’annonce de la démission du président du Conseil Matteo Renzi, Monte dei Paschi est dans le brouillard alors qu’une échéance vitale attend la banque transalpine en grande difficulté: trouver 5 milliards d’euros cette...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi