Le Parlement grec autorise la cession d’une part de l’opérateur télécoms OTE

le 19/10/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Ce vote ouvre la voie à la vente par l’Etat de 5% du capital d’OTE, ce qui pourrait lui rapporter environ 200 millions d’euros. Les syndicats s’y opposent.