Le high yield français a joué la sécurité en 2016

le 18/10/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La disparition des émissions notées dans le bas de l'échelle explique la baisse des volumes cette année. La qualité des covenants s'est dans le même temps renforcée.

La recherche de rendement des investisseurs n’aura pas profité au marché du high yield français. A fin septembre, 10 milliards d’euros seulement ont été émis, contre 12 milliards l’an dernier à pareille époque. Mais en retirant les seules émissions d’Altice-Numericable (5 milliards en 2016, 2...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi