Le marché obligataire claque la porte au nez d’Eurofins

le 12/10/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le marché obligataire claque la porte au nez d’Eurofins
(© Fotolia)

Malgré l'appui de la Banque centrale européenne, le marché obligataire corporate reste sélectif. Après l'abandon des opérations de Lufthansa ou de Verallia, Eurofins Scientific (qui ne bénéficiait pas du soutien de la BCE) a renoncé mercredi matin à son émission obligataire. Les rencontres avec les investisseurs avaient eu lieu la semaine dernière. L'opération était dirigée par BofA Merrill Lynch, le Crédit Agricole, Natixis et UniCredit. Le laboratoire d'analyses médicales et alimentaires pourrait de nouveau approcher les investisseurs de la zone euro à l'avenir.

Cette nouvelle émission devait contribuer à financer le plan de croissance d'Eurofins. Elle venait compléter deux récentes augmentations de capital, pour un montant cumulé de 500 millions d’euros.

Eurofins avait émis une première obligation non notée en janvier 2015 d'un montant de 500 millions et le groupe est également émetteur de dette hybride.

Sur le même sujet

A lire aussi