Le marché des introductions en Bourse se réveille tout doucement

le 05/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La faiblesse de la volatilité et l'oubli du Brexit par les marchés redonne vie aux projets d'IPO.

Le marché des introductions en Bourse se réveille tout doucement
Depuis le 23 juin, les conditions de marché se sont considérablement assagies.
(Bloomberg)

Le sursaut ne suffira pas à sauver 2016, l’une des plus mauvaises années en matière d’introduction en Bourse depuis l’éclatement de la crise financière. Mais quelques signes de reprise commencent à poindre depuis plusieurs semaines. Advent et Bain, les deux principaux actionnaires du groupe scandinave de services de paiement Nets, ont ainsi officiellement engagé la semaine dernière l’IPO de la société. Elle doit permettre de lever 740 millions d’euros.

En France, Alain Afflelou est le plus avancé pour une éventuelle IPO à la Bourse de Paris dans le courant du second semestre, tandis que la compagnie aérienne à bas coûts Volotea plane depuis plusieurs mois au-dessus de la Bourse de Madrid. Telefonica pourrait également relancer le processus d’IPO de sa filiale d’infrastructures Telxius, opération qu’il avait dû mettre en sommeil du fait des turbulences provoquées par le référendum britannique sur le Brexit.

Des conditions de marché plus calmes

Depuis le 23 juin, les conditions de marché se sont considérablement assagies. L’indice élargi européen Stoxx 600 a rebondi de 14% depuis son plus bas du mois de juin, repassant au-dessus du niveau pré-Brexit. La volatilité est descendue à des niveaux historiquement bas. Le VIX, sous les 13 points vendredi, a été divisé par deux depuis la fin juin. Enfin, le calendrier de remontée des taux de la Fed semble désormais plus clair pour les investisseurs. Autant d'éléments qui rendent de nouveau envisageable une opération de marché. Rémy Cointreau et Segro ont d’ailleurs démontré la semaine dernière que les investisseurs étaient prêts à suivre des levées de capitaux, même si la convertible du groupe français et l’émission d’actions du britannique étaient des opérations courtes, réalisées dans la journée.

Aux Etats-Unis, alors que le Labor day célébré aujourd’hui marque la véritable rentrée des investisseurs, plusieurs candidats à la Bourse pourraient aussi se dévoiler. Le nom du groupe de maintenance automobile Valvoline circule depuis plusieurs semaines, pour un placement estimé à plus de 800 millions de dollars. Trivago, filiale d’Expedia, pourrait également faire son entrée à Wall Street cette année. Du fait de l'élection présidentielle américaine de novembre, la fenêtre de tir s’annonce toutefois relativement courte.

Sur le même sujet

A lire aussi