Le logisticien d’Alibaba vise une IPO à l’automne aux Etats-Unis

le 13/07/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le chinois ZTO Express veut lever jusqu’à 2 milliards de dollars grâce à cette cotation. Il n’a pas encore arbitré entre le Nyse et le Nasdaq.

Le logisticien d’Alibaba vise une IPO à l’automne aux Etats-Unis
ZTO Express fait partie des dix plus importantes entreprises du secteur qui contrôlent ensemble 87% du marché chinois des livraisons express.

Un nouveau groupe chinois devrait bientôt se faire coter en Bourse à New York. Il s’agit du spécialiste de la logistique ZTO Express qui vient de déposer confidentiellement auprès des autorités boursières américaines (SEC) un prospectus préliminaire en vue d’une introduction en Bourse (IPO) prévue au début de l’automne, selon des sources proches du dossier citées par IFR, filiale de Thomson Reuters. Citigroup, Credit Suisse, China Renaissance, Goldman Sachs, JPMorgan et Morgan Stanley piloteront cette mise en Bourse.

L’entreprise basée à Shanghai compte lever grâce à cette opération entre un et deux milliards de dollars (entre 900 millions et 1,8 milliard d’euros), ce qui en ferait la plus importante IPO d’une société chinoise à Wall Street depuis celle du géant de l'e-commerce Alibaba, qui avait levé 25 milliards de dollars en septembre 2014. Elle rivaliserait avec celle de JD.com, concurrent d’Alibaba, qui avait levé 1,8 milliard de dollars sur le Nasdaq en mai 2014.

ZTO Express n’a pas encore choisi l’opérateur boursier – New York Stock Exchange (Nyse) ou Nasdaq – sur lequel il entend se faire coter, rapportent ces mêmes sources. Elles ajoutent que la décision d’une IPO aux Etats-Unis a été motivée par la possibilité de réaliser l’opération plus rapidement qu’en Chine. Ceci permettra également aux actionnaires existants de monétiser plus facilement leur investissement. Parmi ces actionnaires figure la filiale chinoise du fonds de capital-risque Sequoia Capital.

Fondé en 2002, le groupe de messagerie express est membre de Cainiao, réseau mis en place par Alibaba en 2013 afin de permettre une livraison en moins de 24 heures sur l’ensemble du territoire. La Poste chinoise a rejoint en juin 2015 ce réseau qui propose un système de partenariat non exclusif. Déjà implanté dans 18.000 des 40.000 districts du pays, ZTO Express s’est fixé comme objectif d’étendre sa présence à 35.000 districts en 2020.

Selon Deloitte, il fait partie des dix plus importantes entreprises du secteur qui contrôlent ensemble 87% du marché chinois des livraisons express. En 2014, ce marché pesait au total 204 milliards de yuans (27,5 milliards d’euros), en progression de 42% d’un an sur l’autre. Le groupe a par ailleurs signé en septembre dernier un accord avec la Poste française, ce qui lui a permis de lancer un service de colis rapides entre la Chine et l’Europe.

Sur le même sujet

A lire aussi