Le marché européen des prêts à effet de levier bouillonne

le 17/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Outre le dynamisme des opérations de LBO, le marché fait face à un afflux d’opérations opportunistes de refinancement avant le vote sur le Brexit.

Le marché européen des prêts à effet de levier bouillonne
(Crédit Fotolia)

Le marché européen des leveraged loans (prêts à effet de levier) a retrouvé son dynamisme. Dans le sillage de l’accélération des opérations de LBO, les émissions primaires ont totalisé 6,2 milliards d’euros au 10 juin, soit autant que pour les mois d'avril et mai. Si l’approche du vote sur le Brexit incite les banques arrangeuses à faire le ménage dans leur bilan, avant un possible creux de marché, le flot d’opérations de buy-out et l’appétit des investisseurs pourraient rapidement relancer la tendance.

«Le marché primaire européen des loans est inondé d’opérations opportunistes, notamment les refinancements de dette subordonnée de Tele Colombus, de Springer Nature et d’Unit4, ou encore les renégociations opérées par Numericable, Altice et Verralia», relevait  S&P LCD. Outre ce type d’opérations, qui ont totalisé 5,4 milliards d’euros cette année, les volumes de prêts finançant des LBO ont bondi de 57% depuis janvier, à 15,1 milliards.

Parmi les opérations à venir figure notamment la partie en euros des crédits finançant le LBO de Carlyle sur Veritas. Plusieurs fois repoussée, l’émission primaire de 497 millions d’euros devait recevoir des engagements cette semaine, selon Bloomberg. Egalement dans les tuyaux, le term loan B de 490 millions d’euros finançant le LBO sur Hotelbeds a finalement vu son spread sur Euribor augmenter à 625 points de base (pb). A l'inverse, celui d'Ethypharm a diminué de 550 à 500 pb.

Si les conditions des levées peuvent individuellement se révéler plus ou moins attractives pour les fonds de LBO, l’appétit du marché est intact. Alors que se profile le financement du LBO mené par CVC sur le spécialiste des jeux d’argent italien Sisal, l’opération sur son compatriote Artsana, un fabricant de produits de soins pour bébés, a été largement sursouscrite. En cours d’allocation, les term loan A et B de 100 et 275 millions d’euros devraient afficher des spreads de 375 et 450 pb.

Selon les statistiques compilées par S&P LCD, les spreads à l’émission sur le marché des leveraged loans européens sont en moyenne ressortis à 433 pb du 1er au 10 juin. Etablie à partir de 11 observations, cette statistique se compare à des spreads de 478 pb en mai (8 opérations) et 490 pb en avril (10 opérations). Compte tenu de la baisse de la décote à l’émission (OID) moyenne de 98,95% à 99,40% du pair, les rendements proposés aux investisseurs ont baissé en deux mois de 5,97% à 4,97%.

ZOOM
(Illustration L'Agefi.)

Sur le même sujet

A lire aussi