Les marchés actions font les frais de l’aversion pour le risque

le 10/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les marchés actions font les frais de l’aversion pour le risque
(Crédit Fotolia.)

L'approche du référendum britannique sur le maintien du pays dans l'Union européenne alimente la nervosité. Les marchés actions en ont fait les frais. Le CAC 40 a chuté de 2,24% à 4.306 points. Il avait déjà cédé près de 1% jeudi et 0,6% mercredi. A Londres, le FTSE 100 a perdu 1,8%. Le DAX a cédé 2,51%. Ce mouvement est également alimenté par le reflux marqué des cours du pétrole ces derniers jours. Le Brent et le WTI abandonnaient près de 1,5% dans l'après-midi. Dans ce contexte, les investisseurs recherchent la sécurité. Le Bund allemand à 10 ans affiche un rendement de 0,020% en fin de journée.

Les fonds obligataires, toutes catégories confondues, ont bénéficié d'entrées nettes à hauteur de 7,9 milliards de dollars sur la semaine arrêtée au 8 juin, les plus élevées en neuf semaines, indiquent les statistiques hebdomadaires d'EPFR et de BoA Merrill Lynch. Les fonds investis en métaux précieux, l'or principalement, ont collecté 700 millions de dollars sur la période et ont enregistré des entrées nettes sur 20 des 22 dernières semaines.

Sur le même sujet

A lire aussi