La Caisse des dépôts devient plus dépendante des marchés actions

le 08/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe public, qui souffre de la baisse des taux, assume une plus grande prise de risques.

La Caisse des dépôts devient plus dépendante des marchés actions
Investisseur de long terme, la Caisse fait bouger à la marge son portefeuille financier.
(Photo PHB.)
Face à la faiblesse persistante des taux d’intérêt, la Caisse des dépôts (CDC) n’est plus à l’abri des fluctuations des marchés boursiers. «Les résultats reposent de manière croissante sur les performances du portefeuille actions, avec un risque de volatilité», a concédé hier Olivier Mareuse,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi