Les activistes maintiennent la pression sur le conglomérat financier CIT

le 23/02/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’ancien patron de Merrill Lynch, John Thain, va quitter la présidence du groupe. Le fonds Hudson Executive réclame une scission.

Les investisseurs activistes ont trouvé leur nouvelle proie : CIT Group. Le fonds alternatif Hudson Executive Capital presse le conglomérat financier, dont il détient 0,5% du capital, de se scinder. CIT Group, fondé en 1908, a grossi sous l’effet d’une série d’acquisitions portant ses actifs à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi