La Chine va contrôler un peu plus de 30% de la banque d'infrastructures AIIB

le 29/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Chine va détenir une participation de 30,34% du capital et 26,06% des droits de vote dans la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (AIIB), a annoncé lundi le ministère chinois des Finances, ce qui fait de Pékin le principal actionnaire de cette institution multilatérale créée par ses soins. Derrière la Chine, le deuxième actionnaire de l'AIIB sera l'Inde, suivie de la Russie, de l'Allemagne et de la Corée du Sud. Le capital autorisé de l'AIIB sera de 100 milliards de dollars (90,33 milliards d'euros), divisés en titres d'une valeur nominale de 100.000 dollars. Des délégués de 57 pays sont présents lundi à Pékin pour assister à la signature de l'acte de naissance de l'institution.

A lire aussi