Trois banques sont particulièrement visées dans le litige lié à la manipulation du marché des CDS

le 19/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

JPMorgan Chase, Morgan Stanley et Barclays verseront plus de la moitié des 1,865 milliard de dollars (1,65 milliard d’euros) que 14 institutions ont accepté de payer pour mettre fin aux poursuites d’investisseurs qui les accusaient d’avoir manipulé les prix et entravé la concurrence sur le marché...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi