Les tensions du high yield américain perturbent les stratégies de refinancement

le 01/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Swissport et Azelis, deux entreprises européennes, ont dû réduire ou abandonner la portion en dollar de leur dette bancaire en cours de levée.

Veritas produit son effet sur le marché du high yield. L’échec mi-novembre du refinancement bancaire du plus gros rachat à effet de levier de l’année aux Etats-Unis, qui a suivi et précédé d’autres transactions difficiles pour des sociétés américaines, pousse aujourd’hui un certain nombre d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi