Le Programme d’investissements d’avenir dévie de son objectif initial

le 03/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le PIA se banalise, selon la Cour des comptes, et 20% des crédits ne correspondent pas à la vocation de ce dispositif créé en 2010.

Le Programme d’investissements d’avenir (PIA), traduction du «grand emprunt» annoncé par l’ex-président Nicolas Sarkozy, dévie de sa route initiale. Le premier PIA, doté en 2010 de 35 milliards d’euros sur dix ans afin de financer des investissements productifs dans la recherche et l’innovation,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi