Les géants cotés du private equity font le dos rond face à leurs actionnaires

le 29/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Hormis Apollo, les principales firmes américaines sont en perte au troisième trimestre. Certaines taillent dans leur dividende, d’autres le préservent.

Apollo a créé la surprise hier. Le fonds américain de capital-investissement a annoncé un «résultat net économique» (economic net income qui reflète la valeur comptable des participations) de 104 millions de dollars (94 millions d’euros) au troisième trimestre. Les analystes tablaient pourtant...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi