Barclays signe un accord dans le scandale de l’Euribor

le 10/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Barclays a accepté de payer 94 millions de dollars pour régler un litige avec des investisseurs (dont le fonds de pensions CalSTRS) dans le scandale de la manipulation du taux d’intérêt de référence Euribor. La banque britannique est le premier des onze établissements incriminés à parvenir à un...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi