Les banques françaises rassurent sur leur exposition aux matières premières

le 09/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Crédit Agricole est le plus exposé avec 36 milliards d’euros de crédits, dont plus de 80% sont notés «investment grade».

Les difficultés du courtier en matières premières Glencore et la chute de 40% du cours du pétrole ont poussé les banques françaises à s’expliquer. A l’occasion de leurs résultats trimestriels, les BFI hexagonales ont fait le point sur leur exposition aux secteurs de l’énergie et des matières...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi