Les acquisitions payées en titres se sont imposées dans l’immobilier allemand

le 20/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’endettement des acquéreurs et la préférence des institutionnels pour un règlement en actions ont favorisé le recours aux OPE.

Les offres publiques d’achat (OPA) payées en numéraire ont longtemps dominé dans les fusions et acquisitions outre-Rhin. Cette faible appétence pour les offres comprenant un règlement partiel ou total en titres découle d’un cadre juridique domestique peu favorable à une telle pratique,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi